Dérivations

Pour le débat urbain

Le pavé se dérobe

Dépavez, faites couler le bitume et étalez le macadam ! Lentement mais sûrement, le centre historique de Liège tourne le dos au tapis de pierre déroulé début des années 2000. Dernier exemple en date : le dépavage de la rue Féronstrée, y compris à hauteur du Curtius et de la collégiale Saint-Barthélemy, une portion que la Ville et son échevinat des Travaux avait pourtant promis de préserver du retour en grâce du roi tarmac.

À deux ou quatre roues, du vélo au bus, les conducteurs sont ravis. Devenue au fil du temps un chemin d’essai pour véhicules tout terrain, Féronstrée est désormais un billard asphalté.

Et tant pis pour l’élan patrimonial, consacré par un règlement d’urbanisme, qui impose l’utilisation de pierres naturelles pour les rues du centre historique ! Prochainement, c’est au Cadran que les pelleteuses vont arracher le tapis cabossé des pavés explosés pour laisser place au macadam, excepté devant le Palais des Princes-Evêques nous a promis la direction des routes régionale.

C’est qu’en une quinzaine d’années, il a fallu déchanter.

Là où les épais pavés de la rue Haute-Sauvenière ont affronté l’assaut du temps avec brio, les carreaux de la rue Hors-Château achetés en Asie se sont décalottés. Au Cadran, d’autres ont éclaté. Au banc des accusés, on retrouve tour à tour les bus et autres poids lourds, le choix de matériaux de piètre qualité, le manque d’entretien — à commencer par un collassage régulier, soit la réfection des joints — sans compter la pose trop légère à certains endroits.

Le retour du tarmac n’est pas l’unique planche de salut. S’il se réalise un jour, le chantier du tram prévoit la pose de pavés entre les rails. Et une fois le tram en circulation, il y aura moins de bus dans le centre historique, merci pour nos poumons ! Et si la Ville formait une équipe de paveurs spécialisée dans la pose et l’entretien régulier des artères pavées ? Et si l’on remettait à l’honneur le pavé en grès wallon, plus résistant ?

Pour citer cet article

Baneux H., « Le pavé se dérobe », in Dérivations, numéro 1, septembre 2015, p. 6. ISSN : 2466-5983.
URL : http://derivations.be/archives/numero-1/le_pave_se_derobe.html

Ce numéro est épuisé.

Participer à la discussion

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.