Dérivations

Pour le débat urbain

21 juin 2017 -

Un projet sur lequel Ogeo Fund n’a jamais communiqué concerne le nouveau quartier Paradis à Liège, juste à la sortie de la gare Calatrava. Il apparaît sur le site du cabinet d’architectes Audex & Partners (lire notre enquête dans Dérivations #4) et concerne la « construction de deux immeubles d’appartements ». Le projet consiste à démolir la maison du 102 rue Paradis, qui abrite actuellement un sex-shop, sise juste à côté du siège du CDH de Liège. Cet immeuble possède un parking à l’arrière qui communique avec la rue de Serbie, perpendiculaire à la rue Paradis. Le second immeuble à appartements sera construit à la place du parking, rue de Serbie. Ces deux nouvelles constructions sont situées sur le côté gauche de la future esplanade des Guillemins. Le côté droit sera quant à lui dédié au projet « Paradis Express » mené par le bureau d’architecture Jaspers-Eyes, celui-là même qui avait déjà construit la nouvelle tour des Finances. Paradis Express, qui sera construit entre cette tour et la gare, est un projet d’écoquartier assurant une mixité des fonctions de bureaux, de logements et de commerces de proximité. On imagine mal que cet investissement d’Ogeo Fund dans ce quartier moderne, porteur et admirablement situé ne soit pas rentable.